Lead-analytics

Selon Tradeshift, les volumes de commandes mondiaux chutent Q3, les problèmes d’appro impactent la relance | Internet
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Selon Tradeshift, les volumes de commandes mondiaux chutent Q3, les problèmes d’appro impactent la relance

question

Les volumes de commandes dans les chaînes d'approvisionnement mondiales ont subi la plus forte baisse trimestrielle depuis les premiers blocages au début de 2020, selon les nouvelles données de Tradeshift, le réseau numérique B2B pour les transactions commerciales entre acheteurs et fournisseurs dans le monde. Revue de détails.

Les données de l'indice Q3 montrent que la croissance cumulée du volume des commandes a chuté de 24 points à l'échelle mondiale par rapport au trimestre précédent. Un score d'indice de 85 au troisième trimestre signifie que les volumes de commandes sont inférieurs de 15 points au niveau que Tradeshift avait prévu pour la période précédant la pandémie. Les données de Tradeshift suggèrent que les fournisseurs ont du mal à répondre à un backlog de commandes suite à une hausse prolongée de la demande. Les volumes de factures mondiaux restent 31 points en dessous de la fourchette de prévision d'avant la pandémie.

« Le delta que nous constatons entre l'activité de commande et la facturation est révélateur de problèmes d'exécution massifs dans les chaînes d'approvisionnement mondiales », explique Christian Lanng, co-fondateur et PDG de Tradeshift. « Les acheteurs commencent à se demander s'il est sage de passer de nouvelles commandes dans un système qui s'effondre sous un énorme backlog ».

Les données de Tradeshift suggèrent que le déséquilibre actuel commence à ralentir la reprise. La croissance du volume de transactions aux États-Unis a chuté à 98, contre un score de 108,5 au deuxième trimestre. En Chine, le score de l'indice des transactions est tombé à 96, soit une baisse de 2 points par rapport au 2ème Trimestre. L'activité dans les chaînes d'approvisionnement de la zone euro a augmenté d'un modeste 0,5 point au troisième trimestre, mais un indice de 82 suggère qu'il reste encore du chemin à parcourir avant que l'activité ne se normalise par rapport à la plage pré-pandémique.

Les chaînes d'approvisionnement britanniques ont semblé inverser la tendance mondiale en se rapprochant de 4 points des niveaux d'avant la pandémie au troisième trimestre. Un indice de 52 au troisième trimestre laisse les chaînes d'approvisionnement britanniques en bas du peloton en termes de reprise.

« Nous devons cesser de considérer les chaînes d'approvisionnement comme des maillons individuels et commencer à considérer chaque chaîne d'approvisionnement comme faisant partie d'un écosystème plus riche », poursuit le PDG. « Une technologie qui relie les acheteurs et les fournisseurs de manière plus dynamique peut aider à atténuer la pression qui s'accumule pendant les cycles de volatilité ».

Méthodologie

L'indice trimestriel de la santé du commerce mondial de Tradeshift examine les transactions interentreprises (bons de commande des acheteurs et factures des fournisseurs) soumises via la plateforme Tradeshift. L'indice utilise un score de base de 100 ; une lecture supérieure à 100 indique une croissance supérieure à la tendance par rapport aux tendances saisonnières à moyen terme, tandis qu'une valeur inférieure à 100 indique une croissance inférieure à la tendance.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire