Lead-analytics

L’activité chinoise en baisse de 56%, selon Tradeshift | Internet
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

L’activité chinoise en baisse de 56%, selon Tradeshift

stop

Selon les données de Tradeshift, les chaînes d'approvisionnement nationales ont été les plus durement touchées, chutant de 60%, alors que le coronavirus est sur toutes les lèvres.

L'activité commerciale transfrontalière et intérieure en Chine a chuté de plus de la moitié au cours d'une seule semaine selon les dernières données de Tradeshift, spécialiste des paiements de la chaîne d'approvisionnement et des marchés.

L'analyse des données de paiement interentreprises dans la région, réalisée par l'équipe d'analyse de Tradeshift, montre que le volume des transactions chinoises nationales et internationales traitées sur son réseau a baissé de 17% entre janvier et février. L'analyse d'une semaine sur l'autre révèle que l'activité commerciale globale dans la région a chuté de 56% au cours de la semaine commençant le 16 février, après une période de déclin constant tout au long de janvier.

Les chaînes d'approvisionnement nationales ont été particulièrement touchées, les commandes passées entre les entreprises locales ayant chuté de 60%. Le nombre de transactions entre les entreprises chinoises et les entreprises internationales a baissé de 50% au cours de la même période.

Tradeshift est l'une des rares sociétés technologiques occidentales à détenir une licence pour opérer en Chine. La plate-forme de Tradeshift relie plus de 1,5 million d'entreprises, réparties dans 190 pays. 150 des clients de Tradeshift appartiennent au groupe des 500 plus grandes entreprises mondiales, et environ 500 milliards de dollars de transactions sont réalisées sur sa plate-forme chaque année.

« La vitesse à laquelle le Coronavirus a pris racine en Chine a envoyé une onde de choc à travers les chaînes d'approvisionnement du monde entier » souligne Christian Lanng, PDG de Tradeshift. « Comme le virus menace de devenir une pandémie, de nombreuses entreprises constatent que leur incapacité à identifier et à se connecter avec des fournisseurs alternatifs assez rapidement a un impact tangible sur la production. Nous travaillons activement avec un certain nombre de nos clients pour les aider à intégrer la contingence dans leurs chaînes d'approvisionnement via notre réseau. »


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire