Lead-analytics

Nouvel algorithme Google « Caffeine » : les 4 axes stratégiques pour l’e-commerce | Internet
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Nouvel algorithme Google « Caffeine » : les 4 axes stratégiques pour l’e-commerce

L'avenir des sites d'e-commerce passe par les contenus. Google vient de lancer la nouvelle version de son algorithme baptisé « Caffeine » pour indexer plus rapidement encore les nouveaux contenus. Plus de 35% des recherches vont être impactées ce qui modifie la notion de « contenu de qualité » pour un site E-commerce. Tribune rédigée par Alexandre Garnier, fondateur d'AWE.

Alexandre Garnier, fondateur d'AWEAlors que blogs et forums ne représentent que 4% du web français et que 73% des sites web ne sont jamais remis à jour, Google impose de nouvelles règles reposant sur les contenus et qui impactent sa façon de noter et classifier les sites web.

L'objectif de Google depuis 1998 est de proposer le plus vite possible l'information la plus pertinente pour l'internaute. Avec le succès de son algorithme, Google attribue des notes de qualité à tous les sites web référencés. Pour être bien noté, il est donc vital de maitriser les critères de notation imposés par le moteur de recherche :

L'indice de popularité d'une page web

Le critère numéro un parmi les 200 mis en place par Google est la popularité d'un site. Il est établit grâce au nombre de liens extérieurs (les backlinks) qui sont dirigés vers le site en question. Plus un site web à des liens vers son site plus il est populaire et mieux il est classé par Google. Ainsi, un backlink correspond à un vote. Le PageRank d'une page web n'est donc plus le critère ultime du système de notation de Google. Cette notion oblige les E-commerçants à fabriquer ou créer des liens uniques, via des articles, des  partenariats, etc.

L'analyse sémantique

Au fil des années, Google a perfectionné son système de lecture des pages web. Ainsi, en 2011 sort "Panda" qui pénalise les sites web sans valeur ajoutée : les contenus copiés, les textes générés automatiquement, les "fermes de contenus" comme eHow aux Etats-Unis, etc. Un énorme problème pour les comparateurs de prix qui dupliquent les descriptifs des produits comme Ciao en Angleterre ou les aggrégateurs comme Wikio.

De plus, dans les campagnes AdWords, les annonceurs doivent également proposer des contenus pertinents par rapport à la requête achetée sur Google. Dans le cas contraire, le prix du clic augmente.

Un E-commerçant est donc obligé de proposer des fiches produit uniques avec des descriptifs spécifiques pour son site, et un autre accès pour les flux mis à disposition des comparateurs de prix.

Google prône le vote du public avec le +1

Afin de réduire ses coûts d'analyse et de traquer les mauvais sites, Google a décidé de donner une place importante au "taux de rebond" dans les critères de qualité. Ainsi, un site décevant baisse dans les classements de Google. L'avis du public prend donc une place de plus en plus importante avec l'arrivée du bouton "+1". Avec ce bouton, Google demande directement à ses utilisateurs d'identifier les meilleurs contenus et les sites les plus pertinents. Un nouvelle forme de backlinks sociaux.

Un E-commerçant doit donc socialiser sa home page et ses fiches produits avec le bouton +1 de Google et le"like" de Facebook pour accroitre sa crédibilité.

4. La fraicheur des pages web

Le nouvel algorithme Google prend également en compte les contenus nouveaux, leur fraicheur, la récurrence de mise en ligne pour faire remonter le site web dans les résultats. Les sites sont donc contraints de créer des contenus originaux et d'alimenter leurs pages continuellement.

Certaines marques de vêtements comme le Comptoir des Cotonniers propose ainsi son propre blog "Brèves de style" afin d'améliorer le référencement.

Il est donc nécessaire pour un site d'e-commerce de mettre en ligne des contenus "chauds" actualisés, inédits et optimisés sur les mots-clés stratégiques.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire